La plateforme SCIGNE propose un service de calcul à haut-débit (high-throughput computing ou HTC) accessible aux utilisateurs régionaux, ainsi qu'aux partenaires nationaux et internationaux. Il est particulièrement adapté pour exécuté des calculs parallélisés par la donnée.

Ce service est basé sur un cluster de calcul interconnecté à un ensemble d'autres clusters répartis en France et en Europe. Ces ressources géographiquement distribuées forment une grille de calcul permettant d'offrir aux utilisateurs une puissance globale  de plusieurs centaines de milliers de processeurs et de centaines de péta-octet de stockage. L'exploitation de cette grille de calcul est coordonnée à l'échelle européenne par EGI, ainsi que par WLCG en ce qui concerne les besoins de la physique des particules.

Le service HTC de SCIGNE est de niveau Tier 2 dans la dénomination WLCG pour les expériences ALICE et CMS. Il est utilisé par plus de 700 utilisateurs issus de plusieurs communautés scientifiques.

L'infrastructure comporte 2700 slots de calcul et 2500 téraoctets de stockage sur disque. Elle est connectée au réseau métropolitain Osiris par une liaison à 10 Gb/s et dispose d'un backbone à 80 Gb/s pour les échanges de données entre les serveurs de calcul et de stockage.

Le logiciel DIRAC est préconisé pour accéder à ce service.